La seule constance qui soit, c’est le changement. 
Dans ce monde où nous appartenons, nous évoluons à chaque instant. Si nous observons un moment ce qu’il se passe, nous percevons cette subtilité qui fait partie de notre réalité, en un instant ce qui était n’est plus et nous devons l’accepter. Il y a à tout moment de nouvelles versions de nous-mêmes alors imaginez si nous repensons à qui nous étions il y a 6 mois, il y a un an.

Parfois, nous nous disons en nous-mêmes que nous souhaiterions redevenir la personne que nous étions avant cet évènement, bien souvent, nous faisons allusion à cette personne qui était insouciante, joyeuse et pleine de vie.

Or, il est clairement impossible de redevenir cette personne puisque nous avons évolués. Bien sûr que nous pouvons revenir à cet état de joie et de plénitude mais cela à une condition : accepter que les choses ne sont plus ce qu’elles étaient et en portant un regard bienveillant sur nous-même, comprendre ce qui nous éloigné de cet état d’être. Le comprendre c’est ne porter aucun jugement mais déposer une clarté, plonger en soi pour regarder tout ce qui s’est passé à l’intérieur et tout autour de nous. Nous sommes pris dans le feu de la vie, de notre quotidien, nous agissons bien trop souvent de manière « routinière » et nous ne prenons pas le temps d’être attentifs à nos ressentis, à nos émotions. Nous faisons tant de choses par contrainte que nous ne réfléchissons plus, nous agissons un point c’est tout. Il se produit alors un éloignement latent avec nous-même, avec notre propre état émotionnel et peu à peu on s’oublie. Par moment, un signal nous alerte de cet éloignement et de ce manque d’écoute envers soi-même : nous devenons tristes, las, découragés, notre lumière peu à peu vient à faiblir et parfois même à s’éteindre. Ce sont précisément nos émotions qui nous adressent un message pour nous parler sur ce qu’il se passe à l’intérieur de nous.
Et donc, concrètement, qu’en faisons-nous ?
Si nous comprenons ce qui se passe, nous pouvons agir dessus et cela est un véritable pouvoir que nous avons. En réalité nous avons plus de pouvoir que nous le pensons et si nous le récupérons, nous reprenons le contrôle de notre propre vie. A cet instant, si je vous demande comment vous vous sentez, que répondez-vous ? Toute question de manière consciente a sa réponse.
C’est un dialogue intérieur qui ne peut se faire que dans le silence. Nous sommes tellement sollicités par l’environnement extérieur avec nos téléphones, les applications, les notifications que nous avons en permanence tout ce qu’il faut avec nous pour nous éviter de passer des moments en tête à tête avec soi-même.
A quand remonte votre dernière conversation interne ?
Quand vous êtes-vous occupés la dernière fois non pas de votre ennui ou de votre solitude mais de votre bien-être intérieur, de ce qu’il s’y passait dedans ?

lgs coaching neurosciences à Toulouse spécialisé dans le développement du couple et communication animale

Laetitia Garrido-Sanchez